Un programme camerounais visant à faire du pays le leader de la production d’anacarde*

Guénolé OURDY Responsable d’équipe projets Migrations à l’AFD vous parle de Dias’Invest 237
28 juin 2018
Le secteur des NTIC en pleine expansion au Cameroun
20 juillet 2018

*l’anacarde aussi appelée noix de cajou.

 

L’Institut de recherches agricoles pour le développement (Irad) a entamé en juin dernier un programme de distribution gratuite de plans d’anacardiers afin de booster sa production agricole et de faire du Cameroun le premier pays producteur de noix de cajou.

L’objectif de ce programme est d’ouvrir le développement d’une seconde culture de rente dans le pays venant s’additionner à celle du coton. De plus, la culture de l’anacarde adaptée aux zones sèches seraient une opportunité pour les trois régions septentrionales du pays (Nord, Extrême-Nord, Adamaoua).

Grace à ce programme, de nombreux acteurs disposent désormais de la possibilité de bénéficier gratuitement du matériel végétal essentiel à la mise en place d’une culture d’anacarde, l’achat des plans étant un premier investissement qui avait jusque aujourd’hui freiné la mise en place du développement de cette filière.

Vous avez toujours souhaité vous investir dans le domaine de l’agriculture au Cameroun ? Profitez d’un climat propice au développement du secteur agricole et faites vous accompagner par le dispositif Dias’Invest 237 pour réussir au mieux votre expérience entrepreneuriale !

 

(Sources: Investir au Cameroun)