Le secteur du tourisme en pleine reconstruction : l’exemption de l’impôt sur les sociétés envisagée en 2021

De nouvelles opportunités pour les fournisseurs camerounais chez Carrefour
19 octobre 2020
86 milliards de FCFA supplémentaires du FMI pour atténuer l’impact du COVID-19
17 novembre 2020

La Loi de Finances 2021 devrait consacrer l’exemption du paiement de l’impôt sur les sociétés pour les entreprises touristiques, fortement affectées par la crise liée au covid-19. D’autres mesures fiscales et douanières prises au cours de 2020 se poursuivront, selon le ministre des Finances.

Des mesures en prévision pour soutenir le secteur

Le ministre des Finances, Louis Paul Motazé, a annoncé, le 30 septembre à Yaoundé dans le cadre du Conseil national du tourisme , la possibilité d’une exemption totale de l’impôt sur les sociétés au profit des entreprises touristiques en 2021, nous apprend Investir au Cameroun. Selon le ministre, cette possibilité d’exemption d’impôt est en étude dans le cadre de la préparation de la Loi de finances de l’exercice 2021.

En outre, Louis Paul Motazé a fait savoir que d’autres mesures, dont l’impact est escompté sur le moyen et long terme, sont en cours de finalisation. Il s’agit notamment de la poursuite de certaines exonérations fiscales et douanières pour promouvoir les investissements dans le secteur, de l’appui à la rénovation des sites et infrastructures touristiques et de la mise en place, au profit des entreprises de tourisme, des lignes de crédits à des taux bonifiés auprès d’un pool d’établissements bancaires.

[…]

Retrouvez l’article complet sur : https://www.agenceecofin.com/economie/0210-80892

La piste du tourisme ornithologique

Par ailleurs, le tourisme ornithologique a été identifié comme secteur particulièrement porteur au Cameroun. Le développement de ce tourisme de niche, basé sur l’observation des oiseaux, constitue une piste sérieusement envisagée par le Ministère du Tourisme et des Loisirs

Selon Nfouapon Alassa, directeur de la promotion du tourisme au ministère, le tourisme ornithologique est un « marché de plus de 120 millions de personnes », sur lequel le Cameroun entend capitaliser, au regard de son potentiel. En effet, de sources officielles, le pays abrite sur son territoire environ 928 espèces d’oiseaux.

En plus d’être un important facteur de relance de l’activité touristique pour le pays, cette forme de tourisme ornithologique peut contribuer au développement du monde rural et à l’emploi local, les oiseaux n’étant observables qu’en milieu rural.

[…]

Retrouvez l’article complet sur : https://www.agenceecofin.com/economie/2909-80755