Guénolé OURDY Responsable d’équipe projets Migrations à l’AFD vous parle de Dias’Invest 237

Les camerounais qui entreprennent ont rendez-vous à Yaoundé
20 juin 2018
Un programme camerounais visant à faire du pays le leader de la production d’anacarde*
16 juillet 2018

 

Engagée depuis sa création dans des projets économiques, sociaux et environnementaux L’Agence française de développement (AFD) est une actrice centrale de l’amélioration des conditions de vie dans le monde, en effet l’organisme finance et suit aujourd’hui plus de 3 500 projets de développement pour un monde plus juste et plus durable.   

            Depuis 2008, l’AFD renforce son appui aux initiatives de développement économique portées par les membres de la Diaspora en France, particulièrement en Afrique. Depuis 2015, l’agence concourt au financement du projet Dias’Invest 237, mis en œuvre par le Ministère des relations extérieures du Cameroun (MinRex) et visant à accompagner les initiatives de la diaspora Camerounaise en matière de création d’entreprises.

            Guénolé OURDY, Responsable d’équipe projets Migrations à l’AFD a accepté de répondre à nos questions.

 

Quelle importance revêt l’apport de la diaspora dans le développement du Cameroun selon l’AFD ?

Guénolé OUDRY : Le Projet Dias’Invest 237 s’inscrit dans la stratégie de l’AFD visant à faire des migrations un facteur de développement, en valorisant notamment les transferts économiques (remises de fonds et investissements), sociaux (réseaux), culturels (valeurs) et humains (compétences) des diasporas.

Les initiatives portées par la (les) diaspora(s) constituent un levier de développement économique dans les territoires et collectivités d’origine : par la mobilisation de leur capital humain et financier, dont le potentiel demeure malgré tout largement sous-exploité.

Les actions de l’AFD à l’endroit des diasporas en Afrique s’étaient jusqu’à présent concentrées sur la zone ouest africaine, le projet Dias’Invest 237 au Cameroun marque un élargissement de la géographie d’intervention de l’AFD sur la thématique Migrations et Développement.

Au travers du projet Dias Invest, comment s’investit l’AFD pour cette diaspora ?

G.O. : Soutenir les pays partenaires dans la mise en œuvre ou le renforcement de leurs politiques publiques migratoires (politique d’immigration, circulation des personnes, relations à la diaspora, droits des étrangers, droit d’asile etc.) constitue le point d’entrée de toute intervention de l’AFD sur la thématique Migrations. L’objectif du projet Dias’Invest 237, consiste spécifiquement à créer un environnement institutionnel plus propice aux interventions des acteurs de la diaspora, sur le double espace, ou dans la perspective d’un retour articulé autour d’un projet de création d’activités génératrices de revenus.

Le projet inclut un volet institutionnel, consistant à appuyer le MinRex dans la définition d’une stratégie de communication effective en direction des porteurs de projets de la diaspora, la création et l’articulation cohérente d’une méthodologie et d’une organisation permettant de répondre aux attentes des entrepreneurs de la diaspora, et la mise en place d’outils de liaison appropriés entre la diaspora et les points d’entrée institutionnels établis par le MinRex et ses partenaires. Le second volet inclut la mise en place d’un dispositif binational d’appui à la création d’entreprise flexible et adaptable, intégrant la logique d’un service personnalisé. Enfin le troisième volet consiste en l’identification, la diffusion et la mise à disposition de produits et services financiers adaptés au public cible.

Pourquoi l’AFD soutient l’initiative Dias’Invest 237 ?

G.O. :    L’initiative Dias’Invest 237 [visant à soutenir les potentiels d’investissement et d’entrepreneuriat des diasporas et de leurs organisations], s’inscrit dans la stratégie globale de l’AFD en matière de Migration et développement. Le projet doit contribuer à valoriser et maximiser le capital humain et économique des diasporas par une plus grande mobilité des compétences et des interactions entre territoires d’origine et de destination.