En 2020, la douane camerounaise a saisi pour 10 milliards de FCFA de marchandises, dans le cadre de l’opération « Halcomi »

Le Cameroun adhère à la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).
21 décembre 2020
Portrait d’entrepreneur Dias’Invest 237 : Avec le projet GABYS-SY, Roger Mounyol accompagne les PME dans la valorisation de leur systèmes d’information
3 février 2021

Dans le cadre de sa mission de protection de l’espace économique camerounais, mission qui s’est intensifiée depuis quelques années avec le lancement de l’opération baptisée « Halte au commerce illicite », abrégée en « Halcomi », les douaniers ont saisi des marchandises d’une valeur de 10 milliards de FCFA en 2020, selon le Premier ministre, Joseph Dion Nguté.

[…]

Les saisies les plus importantes de marchandises se font généralement aux frontières avec le Nigeria, notamment dans la partie septentrionale du pays, ou encore dans la région du Sud, frontalière à la Guinée équatoriale. La ville de Douala et ses environs apparaissent également sur le tableau de chasse d’Halcomi, du fait des criques du fleuve Wouri, qui abritent toute sorte de trafics.

La contrebande et la contrefaçon font officiellement perdre à l’État du Cameroun environ 200 milliards de FCFA chaque année.

Retrouvez l’article en intégrale sur investiraucameroun.com