Dias’Invest 237 accompagne les entrepreneur·e·s dans leur recherche de financement

Le gouvernement va mettre en place un bureau de facilitation des exportations de produits artisanaux
31 août 2020
Portrait d’entrepreneur Dias’Invest 237 : Robinson NGah Essoh fait le choix d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement avec Carré Bio Cameroun
14 septembre 2020

Lancé il y a 3 ans en juillet 2017, à l’initiative du Ministère des Relations Extérieures du Cameroun et financé par l’AFD, le projet Dias’Invest 237 accompagne aujourd’hui 70 entrepreneur·e·s issu·e·s de la diaspora dans leur aventure entrepreneuriale. La question du financement des projets occupe une place centrale dans le dispositif mis en place. Les entrepreneur·e·s retenu·e·s sont donc accompagné·e·s dans leurs recherches de financement tout au long du dispositif.

Dias’Invest 237 a récemment activé deux autres outils : un appui renforcé dit « accélération de croissance », destiné aux entreprises installées présentant un potentiel de développement important et une subvention de fonctionnement pour soutenir les entreprises impactées par la crise économique et sanitaire actuelle.

Le financement, un enjeu clé du développement d’une entreprise

À tous les stades de développement d’une entreprise, le financement constitue un enjeu décisif dans sa réussite. Les investissements et les besoins en trésorerie représentent des sommes importantes. La difficulté à se financer est souvent citée par les entrepreneur·e·s comme le principal obstacle rencontré au démarrage de l’activité. Le manque de structures de financement, conjugué à un environnement économique instable, particulièrement dans le contexte de la crise sanitaire, renforce encore ces difficultés. 

Pour y faire face, Dias’Invest 237 a donc décidé de porter une attention particulière à l’accompagnement des porteur·e·s de projets dans leur recherche de financement et de les orienter vers des solutions adaptées. L’objectif est de bâtir des relations pérennes de partenariat entre les entrepreneur·e·s du dispositif et le secteur financier camerounais et international.

Un accompagnement personnalisé pour nos 70 entrepreneur·e·s 

Nous proposons tout d’abord un accompagnement individualisé à chacun des 70 porteus·es de projet retenus dans le dispositif. Durant les premières étapes de cet accompagnement, différentes prestations sont proposées à chaque entrepreneur·e selon ses besoins. Elles incluent notamment du conseil juridique, de la mise en relation et la réalisation d’une étude de marché puis d’un business plan, deux outils indispensables pour structurer la réflexion stratégique de l’entrepreneur puis convaincre les investisseurs.

Notre équipe propose ensuite un appui-conseil à l’identification et l’obtention de financements adaptés pour l’entreprise. Dias Invest 237 s’est ainsi rapproché des banques camerounaises, des structures de microfinance, des investisseurs en fonds propres, du financement participatif mais aussi plusieurs dispositifs gouvernementaux ou internationaux proposant des subventions ou certaines facilités (exonérations, matériel, …).

Notre but est de proposer à chaque entrepreneur.e du dispositif une solution de financement adaptée à ses besoins à court, moyen et long termes. Après un travail d’identification, chaque entrepreneur·e sera ainsi mis·e en contact avec au moins une structure de financement susceptible de financer ses besoins. Il sera accompagné, notamment dans la préparation de son dossier, afin de maximiser ses chances d’obtenir les financements.

Une accélération de croissance pour les projets prometteurs et créateurs d’emploi

En complément, un accompagnement renforcé dit « d’accélération de croissance » est proposé à 10 entreprises, sélectionnées pour leur stade de développement et pour leur potentiel de création d’emplois.

Ces 10 entrepreneur·e·s recevront l’appui d’un coach senior pour mettre en place une stratégie de développement visant l’augmentation du chiffre d’affaires, la diversification des partenariats stratégiques et une meilleure ergonomie de leur système productif. Chaque entreprise sera finalement dotée d’un tableau de bord de son activité dont l’utilisation permettra d’évaluer précisément ses besoins et se ressources financières et de piloter son activité et ses performances.

Face au COVID19 : une subvention d’urgence

La crise liée à la covid-19 a par ailleurs fait naître de nouveaux besoins en financement parmi les entrepreneur·e·s. Nombreux doivent pallier des difficultés de trésorerie liées à une perte d’activité ou à un besoin d’investissement pour les entreprises apportant une réponse à la crise sanitaire. Face à ce constat, le MINREX et l’AFD ont décidé de mettre à disposition un fonds d’urgence exceptionnel via un concours de subvention.

Trois principaux critères de sélection ont été retenus :

  • la dimension essentielle de l’activité ;
  • le rôle de l’entreprise dans la réponse à la crise sanitaire ;
  • l’ampleur des difficultés rencontrées face à la crise.

Ces subventions allant jusqu’à 5 000 000 francs CFA permettront rapidement de soutenir les entreprises les plus impactées. La liste des candidatures retenues est à retrouver sur notre site.